Quoi de neuf en automne 2019 chez Low-tech with Refugees

[ 16 Janvier 2019 — Publié originellement sur Low-tech with Refugees ]

Découvrez les activités de Low-tech with Refugees pendant la saison d’automne de l’année 2019 !

English Version: https://medium.com/p/a817ee90a083/

Atelier fabrication de matelas isolants à Moria ©2019 Rene Atzler

L’hiver est arrivé sur l’île de Lesvos où plus de 20 000 réfugiés sont contraints de vivre dans des conditions très difficiles. Notre équipe s’est agrandie, comptant actuellement plus de 25 volontaires — dont 15 sont des réfugiés. Au cours du mois de décembre, plus de 1 200 personnes ont participé à nos différentes activités, ont créé des solutions Low-tech, ont emprunté des vélos et/ou ont fait réparer leurs effets personnels.

Notre équipe est motivée pour répondre aux besoins des réfugiés sur l’île, en se concentrant particulièrement sur l’amélioration de leurs conditions de vie. Le Low-tech Makerspace a élaboré, programmé et facilité de nombreuses activités — découvrez en plus ci-dessous :

Le Low-tech Makerspace

The Low-tech Makerspace ©2019 Rene Atzler

Le Makerspace est en constante croissance. Nous avons créé un espace spécialement conçu pour le travail du bois et du métal, en mettant l’accent sur la sécurité et la sûreté. Notre programme de vélos a hérité d’un nouveau shelter, fournie par Bikes For Friends, un programme de vélos lancé par la One Happy Family. Il nous permettra de protéger les vélos des conditions hivernales.

De plus, notre maison de céramique s’est agrandie, ce qui nous permet d’offrir un environnement plus chaud, plus accessible et plus participatif pour nos ateliers d’hiver.

Atelier bois

De nombreuses personnes ont participé aux ateliers de travail du bois utilisant principalement du bois de palettes. Ils ont pu créer de beaux meubles tels que des tables, des chaises, étagères et autres objets utiles à leur vie quotidienne.

Fabrication de décorations et cadeaux de noël ©2019 Ralf Henning

Avec l’augmentation du nombre de personnes vivant dans des tentes, de nombreux résidents des camps principaux de Lesvos sont venus construire des structures de renforcement pour leurs tentes. Nos deux principaux charpentiers sont notre principale ligne de soutien avant et pendant la construction.

Avec l’aide d’André, un de nos nombreux et merveilleux bénévoles, qui a apporté plusieurs milliers de vis d’Allemagne, nous avons aidé plus de 100 familles à vivre dans de meilleures conditions.

Nous avons aussi développé un nouvel atelier, permettant de fabriquer de petits objets en bois comme des décorations ou comme cadeaux de Noël à leurs bien-aimés. Cela attire beaucoup de monde, et notamment un public féminin.

Atelier métal

Ces dernières semaines, il était presque impossible de passer à proximité de Low-tech Makerspace sans entendre les bruits de découpe, de meulage et de soudure de nos projets les plus récents. Nos soudeurs ont trouvé leur élan et construisent constamment des poêles, réparent des poussettes et tout objet jugé cassé.

De plus en plus de gens viennent pour diverses raisons maintenant qu’il est bien connu qu’au Low-tech Makerspace, on peut trouver de l’aide, des outils et des matériaux pour presque tous les projets de construction. Nous avons eu une énorme augmentation de nos visiteurs amateurs et plus expérimentés qui cherchent à matérialiser des projets et à réparer ce qui n’est plus fonctionnel.

Abbas préparant la structure métallique de la nouvelle Ceramic house ©2019 Ralf Henning

Bicycles

Ali réparant une vélo au Low-tech Makerspace ©2019Ralf Henning

A ce jour, notre activité vélo a augmenté de manière exponentielle — nous avons maintenant quatre mécaniciens de vélo issus des communautés de réfugiés. Chaque mois ils assistent et enseignent à une moyenne de 200 personnes par mois à réparer et à entretenir leurs vélos.

Grâce à Andreas Muller et Heimatstern e.V., nous avons récemment reçu un conteneur d’Allemagne rempli de 260 vélos ! Les vélos étaient en très bon état, ne nécessitaient que peu de réparations et sont réparés et entretenus par des réfugiés du Low-tech Makerspace.

Nos parc de vélos au Low-tech Makerspace ©2019 Rene Atzler

Ce magnifique don nous a permis d’augmenter notre parc de vélos et de permettre à beaucoup plus de gens d’emprunter des vélos tous les jours.

Si vous visitez le Low-tech Makerspace, vous verrez sans aucun doute nos vélos (presque) parfaitement alignés dans le parking que nous avons créé pour les mettre à disposition des personnes qui les empruntent chaque jour. Aujourd’hui, notre capacité atteint environ 50 locations par jour, bien qu’avec plus de vélos, nous serions capables d’atteindre encore plus de personnes. L’utilisation du vélo améliore concrètement la mobilité et l’autonomie des gens, en plus de constituer l’un des moyens de transport les plus économiques, les plus durables et les plus respectueux de l’environnement.

Atelier électronique

Nos activités électroniques ont connu une croissance importante au cours des derniers mois. Nous avons maintenant une équipe de trois spécialistes qui réparent et enseignent la réparation à ceux qui cherchent à réparer leur téléphone, écouteurs, ventilateurs, chauffages et d’autres appareils électroniques divers.

Making power-banks ©2019Ralf Henning

Nous avons également lancé un programme de power-bank qui prend forme à travers plusieurs ateliers afin de fournir aux gens le savoir-faire nécessaire pour transformer une batterie inutilisée d’ordinateur portable en une power-bank, équipée d’une torche, qui permet de charger complètement son téléphone portable. L’électricité est très demandée dans les camps de réfugiés, où l’on s’attend à de nombreuses pénuries. Ces power-bank permettent à ceux qui n’ont pas accès à des sources d’énergie durables de charger leurs téléphones à leur gré, et surtout de les garder chargés. Comme les téléphones sont essentiels à la façon dont nous communiquons aujourd’hui, nous espérons que le maintien d’une source d’énergie stable améliorera, dans une faible mesure, les conditions de vie de ceux qui vivent dans les camps.

Atelier céramique

La formation à l’utilisation du tour de potier, une activité hebdomadaire ©2019 Eko!

Un autre programme qui a connu un grand succès et qui a pris beaucoup d’ampleur au cours des derniers mois, en particulier avec l’aide d’Amélie — une céramiste en voyage à vélo qui est restée avec nous pendant quelques semaines — nous avons pu former trois réfugiés à “ tout ce qui est céramique “ et ils sont désormais capables de gérer l’atelier céramique de façon autonome.

Suivant l’intérêt général de la communauté, la maison de la céramique a un flux constant de visiteurs, expérimentés ou non, créant des œuvres d’art à partir de l’argile.

Nous organisons maintenant des ateliers bihebdomadaires où les personnes intéressées peuvent apprendre à fabriquer et peindre leur propre tasse, bol, vase et assiette. Un céramiste grecque donne également une formation hebdomadaire sur l’utilisation du tour de potier, le tout à partir de matériaux locaux.

Les tasses et bols fabriqués a la Maison de la Céramique ©2019 Eko!

De plus, des ateliers similaires avec les élèves de l’École internationale de la paix ont lieu chaque semaine, où une myriade d’œuvres d’art sont créées.

Pour assurer la durabilité de ces activités, tant au niveau de la fréquentation que de la forme pendant les mois d’hiver, nous avons créé une extension en bois qui abrite toutes nos merveilleuses activités dans un cadre chaleureux et sec — peu importe le temps qu’il fait, le tour de potier tournera.

Low-tech

Utiliser la mousse des gilets de sauvetage pour faire des matelas ©2019 Hilde Honerud

Des solutions Low-tech pour l’hiver

Pendant la saison hivernale, l’un des plus grands besoins des réfugiés dans les camps de Lesvos est se maintenir au chaud. Les tentes ne sont pas équipées de chauffage et avec les fréquentes pénuries d’électricité, les chauffages électriques ne sont tout simplement pas durables, et encore moins sûrs. Le Low-tech Makerspace développe des solutions gratuites et accessibles pour maintenir les tentes au chaud.

Les rocket-stoves créent des stations de chauffage centralisées où les réfugiés peuvent chercher de la chaleur en plus de faire bouillir de l’eau et même préparer de la nourriture. Les réchauds sont fabriqués à partir de matériaux recyclés trouvés sur l’île, comme des boîtes de conserve vides, et permettent de réduire la consommation de bois tout en étant plus sûrs que les feux à ciel ouvert, qui sont fréquents dans les camps. Les gens peuvent créer des poêles de différentes tailles, comme des petits poêles pour faire bouillir de l’eau et des poêles plus grands pour chauffer des espaces plus grands.

Grâce à notre équipe de “lowtech explorers”, nous sommes en mesure d’améliorer constamment l’efficacité des rocket-stoves afin de réduire la quantité de matériaux nécessaires pour le chauffage et la cuisson.

Des rocket-stoves fait à partir de boites de conserve ©2019Ralf Henning
Un prototype d’un rocket stove au Low-tech Makerspace ©2019Ralf Henning

De plus, nous permettons aux gens de fabriquer leur propre matelas isolant en utilisant la mousse des gilets de sauvetage et des couvertures de survie trouvées sur l’île. Ces matériaux, souvent jetés dans des décharges, restent inutilisés pendant des mois, voire des années. Ces matelas sont installés sous les tentes ou comme panneaux isolants sur les côtés et permettent de garder les gens au chaud en limitant les pertes de chaleur.

Un matelas prêt à être utilisé !©2019 Eko!

Machines à laver

Au cours des derniers mois, nos bénévoles ont créé deux modèles de machines à laver Lowtech qui ne nécessitent aucune énergie pour fonctionner.

Le premier prototype est constitué de deux contenants de plastique recyclé et de différentes tailles ainsi que d’une ventouse. Le plus petit conteneur est perforé à plusieurs reprises et est placé à l’intérieur du plus grand conteneur. On ajoute de l’eau et du savon dans les récipients, puis on insère la ventouse et on la déplace de haut en bas pour laver et rincer les vêtements grâce au phénomène d’aspiration.

Ce modèle est incroyablement efficace et très apprécié par les visiteurs qui sont venus créer leur propre modèle. Plus de 20 modèles ont été réalisés par les personnes vivant dans les camps et sont utilisés régulièrement !

Premier prototype de la machine à laver low-tech ©2019 Eko!

Le deuxième prototype est une machine à laver à pédales construite à partir d’une machine à laver cassée et d’un vélo. Le tambour de la machine à laver est reliée au vélo par une chaîne et tourne grâce au pédalage. Les vêtements sont placés à l’intérieur, en combinaison avec de l’eau chaude et du savon, ils sont lavés avec un minimum d’effort, et permettent d’être essorés de manière plus rapide et efficaces. Ce système réduit donc la consommation d’eau et le temps de séchage. Notre principal prototype de machine à laver à vélo est installé devant Low-tech Makerspace et est libre d’utilisation.

Hugo, notre volontaire construisant la machine à laver à pédales ©2019 Eko!

Faire une ceinture a partir d’un pneu de vélo

Avec le surplus de pneus de vélo abîmés par les crevaisons et les déchirures, nous avons passé beaucoup de temps à envisager des utilisations et des stratégies alternatives pour les réintégrer dans l’économie circulaire que nous avons développée dans le Low-tech Makerspace — et voilà, les ceintures ! La construction de nos ceintures exige un pneu avec peu de déchirures et d’arrachages, les crevaisons ne posent pas de problème, donc la structure du matériau est propice à une jolie ceinture. En ce qui concerne le matériel et le temps, ces ceintures peuvent être assemblées en quelques heures seulement et peuvent servir un temps considérable.

Un prototype de ceinture faite à partir d’un pneu ©2019 Eko!

Collaborations

Au cours des derniers mois, nous avons commencé une collaboration avec le Women’s Space, une organisation partenaire au sein du One Happy Family Community Center et un lieu où les femmes réfugiées peuvent participer à de nombreuses activités qui leurs sont réservées, facilitant ainsi un espace inclusif et sûr. Le Low-tech Makerspace est un lieu souvent “inondé” par les hommes, ce qui ne permet pas toujours aux femmes de se sentir à l’aise. C’est pourquoi nous trouvons essentiel de travailler aux côtés du Women’s Space afin de permettre a tous et toutes de participer à nos activités et de se sentir inclus.
Chaque lundi, avec nos bénévoles, nous organisons des ateliers, créant un espace où l’on peut échanger des connaissances, notamment en ce qui concerne la façon d’utiliser divers outils pour la construction et la réparation. Toutes les participantes aux ateliers sont très enthousiastes et ont déjà créé des étagères pour leur chaussures et un présentoir à livres avec plusieurs autres projets en vue. De plus, l’atelier sur les machines à laver manuelles a pris beaucoup d’ampleur et nous sommes très enthousiastes à l’idée d’autres activités à venir.

Atelier fabrication de meuble au Women’s Space ©2019 Eko!

Nous sommes en permanence reconnaissants de nos collaborations avec nos partenaires et autres ONG. Atteindre nos objectifs communs est plus facile quand l’unité fait la force !

Nous tenons à remercier tout particulièrement :

  • MVI — Medical Volunteers International pour nous avoir permis d’utiliser leur espace devant Moria. Nous avons pu fabriquer des matelas isolants avec les gens, plus près de là où les besoins sont les plus grands.
  • Zaporeak pour nous avoir permis d’utiliser leur camion pour la collecte et la livraison de la mousse des gilets de sauvetage au Low-tech Makerspace.
  • Attika pour nous avoir fourni de nombreuses palettes et des vêtements/chaussures pour notre équipe.
  • Movement on the Ground pour avoir pensé à nous quand ils avaient des palettes cassées.

Et surtout nous remercions toute l’équipe du Centre Communautaire One Happy Family, sans qui rien ne serait possible — merci de nous permettre de grandir et de continuer à créer pour les gens.

Association of general interest which carries out positive and innovative projects in the fields of sustainable development and international solidarity.

Association of general interest which carries out positive and innovative projects in the fields of sustainable development and international solidarity.