[FR] Low-tech à Lesbos : des solutions simples et durables aux mains des migrants !

Un enfant migrant joue sur l’un des cuiseurs solaires fabriqués lors d’un atelier low-tech à Lesbos — © Juin 2018, Pascaline Roi
Lesbos, 3ème plus grande île grecque, à moins de 2h en bateau de la Turquie- Open Street Map

Des low-tech à Lesbos, pour quoi faire ?!

Petit rappel : les low-technologies (basses-technologies en français) sont des systèmes simples, durables et accessibles en termes de coûts et de savoir-faire, particulièrement pertinentes pour répondre aux besoins de base : énergie, alimentation, eau, habitat… Une low-tech, c’est par exemple une éolienne faite-maison, un cuiseur domestique économe ou un pédalier multifonctions.

Low-tech kesako — © 2018, Low-tech Lab
Premier atelier low-tech “fabrication de frigos du désert” avec les migrants du camp de Pikpa, Lesbos — © Février 2018, Low-tech Lab

Le Low-tech Lab à Lesbos

L’action du Low-tech Lab consiste à adapter et diffuser des solutions low-tech, tant techniques que méthodologiques, afin de permettre aux migrants, et à toute personne en général, de répondre par elle-même à ses besoins de manière durable. La dynamisation d’une communauté d’entraide et de partage, que ce soit en ligne (par la plateforme wiki de documentation open-source lowtechlab.org par exemple) ou via des actions de terrain (ateliers, hackathons, etc.), est au cœur du projet.

À la rencontre des migrants

Des migrants attendant le bus reliant la ville de Mytilène au camp de Moria, à une dizaine de kilomètres — © Mai 2018, Pascaline Roi

Cette diversité est un atout formidable pour l’innovation collaborative autour des low-tech car elle permet des coopérations intéressantes, riches d’enseignement et d’intelligence collective !

Bien que moins importantes qu’en 2015/2016, les arrivées restent très élevées — Juin 2018, Pascaline Roi

Les raisons/raisins de la colère !

Côté migrants…

L’entrée principale du hotspot de Moria… un enfer au paradis. — © Mai 2018, Pascaline Roi
L’entrée du camp informel surnommé l’Oliveraie (“Olive grove”) ou Verger (Orchard”), à quelques mètres du camp principal de Moria — © Février 2018, Low-tech Lab
Vue de côté du camp officiel de Moria : les migrants sont entassés dans des containers — © Mai 2018, Pascaline Roi

Paroles de migrants

Des débuts de solutions avec les low-tech !

Que ce soit dans un contexte d’urgence humanitaire ou de développement, les low-tech permettent de trouver des solutions orientées vers les besoins, à moindre coût, tout en valorisant les ressources locales et les savoir-faire des personnes !

Le jardin en permaculture de Together for Better Days au centre “One Happy Family” : une bouffée d’air ! Ici, dans la serre autour de palettes (futurs murs végétaux), de gauche à droite, Peter, Rachael et Andreas, qui ont fait appel pour que le Low-tech Lab intervienne à Lesbos — © Février 2018, Low-tech Lab
Les ateliers low-tech à Lesbos sont précédés d’une session de “trash hunting” (chasse aux déchets) pour récupérer tout ce qui peut servir ! — © Juin 2018, Low-tech Lab
Le premier frigo du désert utilisé à Moria ! — © Mai 2018, Low-tech Lab

Il est toujours plein ! On l’utilise pour stocker du fromage, du yaourt et des olives. Habituellement nous ne pouvions conserver le fromage que 2 ou 3 jours contre une semaine voire plus avec ce frigo.

Si Aref donne une note globale de 5/5 à ce frigo low-tech, il a toutefois identifié quelques améliorations à faire : “ Nous n’utilisons pas la partie où l’eau est stockée car il tombe des gouttes si on la remplit et ce n’est pas pratique. De plus, le sable est tombé car la toile s’est détendue, nous devons le réparer. Malgré cela, le frigo continue de fonctionner ! “. S’adapter à chaque besoin avec les moyens du bord, c’est aussi ça la low-tech !

Côté habitants…

Ermou, principale rue commerçante de la ville touristique de Mytilène — © Mai 2018, Pascaline Roi
À gauche, des oliviers coupés et brûlés sur le campement informel de l’Oliveraie aux abords du camp fermé de Moria — © Février 2018, Low-tech Lab / À droite, un foyer de cuisson au bois entre les tentes du campement informel de l’Oliveraie — © Février 2018, Low-tech Lab

Le soleil, un précieux allié pour les low-tech !

Vue d’ensemble de Mytilène, sous le soleil exactement… — © Mai 2018, Pascaline Roi
Un peu de menuiserie, un peu de géométrie, un peu de cuisine, les ateliers low-tech, c’est rassembler plein d’idées et de talents autour d’un même objectif ! En dehors de l’aspect technique de la solution, les ateliers sont des moments collaboratifs et ludiques : tout le monde participe, l’ambiance est à la fois studieuse et joyeuse ! L’intelligence collective en action ! — © Juin 2018, Low-tech Lab
Four solaire type boîte fait à partir d’une caisse en bois, isolée avec du polystyrène et recouverte d’une vitre et d’une couverture de survie réfléchissant les rayons du soleil (vidéo-tuto ici !) — © Juin 2018, Low-tech Lab
Four solaire 100 % sur-cyclé fabriqué lors de l’atelier à partir d’une chambre à air (trouvée dans un garage), du polystyrène (de chez le poissonnier), une vitre (provenant d’une chute chez un vitrier) et une couverture de survie (du camp de Moria) — © Juin 2018, Low-tech Lab
Cuiseur solaire parabolique, donné au Low-tech Lab et monté lors d’un des ateliers suivants au centre de jour “One Happy Family” : si ce cuiseur n’est pas réplicable par tout un chacun (matériaux non-disponibles localement à moindre coût économique et environnemental), il est impressionnant d’efficacité : la sauce tomate s’est mise à crépiter au bout de quelques minutes ! — © Juin 2018, Low-tech Lab
Défi relevé lors d’un autre atelier au centre de jour “One Happy Family” : concentrateur solaire parabolique fabriqué avec du carton et une couverture de survie ! — © Juin 2018, Low-tech Lab

La low-tech appartient à tout le monde, mais pour y avoir accès, il s’agit de créer les espaces de partage, que ce soit par la rencontre ou en ligne !

Devant l’enthousiasme suscité par ces premiers ateliers, l’ONG One Happy Family souhaite continuer à organiser des ateliers low-tech de manière régulière… affaire à suivre !

Après l’effort, le réconfort : dégustation de spaghettis (trop cuites ou pas assez selon les goûts !) grâce à ces premiers cuiseurs solaires ! — © Juin 2018, Low-tech Lab

Tant d’autres défis à relever !

De nombreux défis restent à relever : les mouches et moustiques l’été, l’isolation thermique des containers, l’absence d’eau chaude pour les douches l’hiver, le traitement des eaux grises…

Depuis quelques mois, de nouveaux points d’eau ainsi que des préfabriqués avec des douches et des toilettes individuelles ont été installés à l’Oliveraie : « Avant, nous étions obligés d’aller en contre-bas pour nous laver au milieu des excréments », raconte A., du Cameroun. — © Mai 2018, Pascaline Roi

Ensemble, innovons low-tech !

Rejoignez la communauté Low-tech Lab que vous soyez maker, designer, développeur, traducteur… ONG, entreprise, média, makerspace, Université, individu… et contribuez à votre manière :

  • Suivez les avancées sur les réseaux sociaux : groupe facebook “Low-tech Lab Greece”, abonnement à la newsletter, twitter, chaîne youtube, LinkedIn
  • Contribuez à tester, expérimenter des solutions low-tech dans divers contextes pour relever vos propres défis.
  • Documentez et partagez vos solutions low-tech qui pourraient être utiles à d’autres sur www.lowtechlab.org
  • Traduisez les tutoriels vers la langue de votre choix (Anglais, Arabe, Farsi, etc.) directement sur la plateforme ou en contactant community@lowtechlab.org
  • Soutenez financièrement le lancement de projets-pilote innovants et le développement de l’innovation low-tech.
  • Devenez un ambassadeur low-tech et soyez un acteur du changement en utilisant vos compétences pour sensibilisez votre propre communauté et partager avec elle des solutions innovantes !

--

--

Association of general interest which carries out positive and innovative projects in the fields of sustainable development and international solidarity.

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
EKO!

EKO!

Association of general interest which carries out positive and innovative projects in the fields of sustainable development and international solidarity.